Lun - Vend : 8h30 - 12h00 - 13h30 - 17h30 / Sam : 9h00 - 12h00

Correspondant Défense

Correspondant Défense

CORRESPONDANT DÉFENSE

Découvrez toutes les informations relatives au Correspondant de la Défense.

François Dugain, Correspondant Défense est l’interlocuteur privilégié des citoyens sur les questions de Défense au sein de la commune. Créée en 2001, par le ministère délégué aux Anciens combattants, la fonction de correspondant défense a vocation à développer le lien armée-nation et promouvoir l’esprit de défense. Le rôle du correspondant défense est essentiel pour associer pleinement tous les citoyens aux questions de défense.

Le correspondant Défense est désigné parmi les membres du conseil municipal. Il est l’interlocuteur privilégié des autorités civiles et militaires dans la commune pour ce qui concerne les questions de Défense et les relations armée-Nation. Il relaie les informations auprès du conseil municipal et des habitants de la commune en les orientant vers les relais professionnels pouvant les renseigner sur les carrières militaires, le volontariat et la réserve militaire.

Le correspondant Défense s’appuie sur un double réseau à l’échelle du territoire. La délégation à l’information et à la communication de la Défense (DICoD) organise ce maillage au niveau national. Localement, le correspondant Défense s’appuie sur deux relais complémentaires : le délégué militaire départemental de la Dordogne (DMD 24) et le référent « correspondant Défense » de l’Union-IHEDN (Institut des hautes études de la Défense nationale).

La mission du correspondant Défense s’organise autour de 3 axes :

  • Information sur la Défense;
  • parcours citoyen ;
  • solidarité et mémoire.

1) INFORMATION SUR LA DÉFENSE

a) Sites d’information sur la défense :

Ministère des armées :
https://www.defense.gouv.fr

Actualités de la Défense :
https://www.defense.gouv.fr/actualites/articles

Actualités des opérations :
https://www.defense.gouv.fr/operations

b) Volontariat dans les armées

Le volontariat dans les armées permet aux jeunes Français(es) de s’initier aux métiers des armes et de la défense. Le volontaire s’engage pour une durée d’1 an renouvelable. Il peut servir dans une unité de l’armée de Terre, de l’Air, de la Marine nationale, de la Gendarmerie nationale ou du Service de santé des armées. Le volontaire perçoit une solde mensuelle (rémunération) et prestations en nature. Il peut avancer en grade, sous conditions. Il peut être mis fin au contrat de façon anticipée. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1292

c) Réservistes des armées

Pour vous engager en tant que réserviste opérationnel du ministère des Armées, veuillez consulter les informations ci-dessous puis déposer votre candidature sur le site : https://www.reservistes.defense.gouv.fr

  1. d) La garde nationale

Le 13 octobre 2016, la garde nationale a été officiellement créée. C’est un modèle pragmatique, adossé à une base existante et reposant sur deux piliers : les réserves opérationnelles de premier niveau des Armées et formations rattachées relevant du ministère des Armées (présentées ci-dessous), ainsi que les réserves opérationnelles de premier niveau de la gendarmerie nationale ainsi que les réserves civiles de la police nationale, relevant du ministère de l’Intérieur. Pour plus d’informations sur ces réserves, rendez-vous sur le portail de la Garde nationale :https://garde-nationale.gouv.fr

Aucune condition de diplôme n’est exigée pour intégrer la réserve opérationnelle des armées. L’armée de terre, l’armée de l’air et la Marine nationale recrutent des personnes de sans diplôme à bac+5. Les directions et services du ministère de la Défense recherchent des personnes avec une qualification minimum.

2) PARCOURS CITOYEN

a) La journée Défense et citoyenneté (JDC) : http://www.majdc.fr

Les trois étapes du parcours. La sensibilisation de tous les jeunes aux enjeux de la défense et de la citoyenneté repose depuis la loi de 1997 suspendant le service national, sur un parcours citoyen.

Il comporte trois étapes obligatoires au cours desquelles interviennent successivement : l’Éducation nationale, les mairies et le Ministère des Armées.

  • L’enseignement de défense / Education Nationale
  • Le recensement à 16 ans / Mairie
  • La Journée défense et citoyenneté / Ministère des armées

b) Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées (CIRFA)

CIRFA de Périgueux : 
https://www.sengager.fr/ou-nous-rencontrer/cirfa-de-perigueux

Armée de Terre :
https://www.sengager.fr

Armée de l’Air et de l’espace :
https://devenir-aviateur.fr

Marine nationale :
https://www.etremarin.fr/rejoignez-l-equipage/se-renseigner

Gendarmerie nationale :
https://www.lagendarmerierecrute.fr

3) SOLIDARITÉ ET MÉMOIRE

L’office national des anciens combattants et victimes de guerre. (ONACVG) :
https://www.onac-vg.fr/

L’Office national des anciens combattants et victimes de guerre est un établissement public sous tutelle du ministère des Armées. Il accompagne depuis 1916 tous les combattants et les victimes des conflits.

L’ONACVG a trois missions principales : la reconnaissance et la réparation, la solidarité, et la mémoire.
Il a pour objectif de préserver les intérêts matériels et moraux de ses ressortissants : anciens combattants, invalides et blessés de guerre, veuves de guerre, pupilles de la Nation, victimes de guerre, et plus récemment, d’actes de terrorisme.
Aujourd’hui, il apporte un soutien à près de 3 millions de ressortissants de toutes les générations du feu.
Il est également l’opérateur majeur de la politique mémorielle du ministère des Armées.

Mémoire des hommes :
https://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr

Inauguré en novembre 2003, avec la seule base des Morts pour la France de la Première Guerre mondiale au titre de mémorial virtuel en hommage aux combattants qui ont perdu la vie, le site Mémoire des hommes est régulièrement enrichi par la suite. Il a vocation à mettre à la disposition du public des documents numérisés et des informations issues des fonds d’archives conservées par le ministère des armées. Il offre également un aperçu des très riches collections de biens culturels dont le ministère des armées est détenteur.

en_GB